Waw magazine

Waw magazine

Menu

‎Un Chef Belge à Tanger

  • / News

Par Waw

Troisième édition

26 au 28 septembre 2018

Un « Chef Belge à Tanger » est né en 2016, de cette idée qu’« un chocolat belge a parfois plus de poids que de longs discours lorsqu’il faut créer le dialogue et la confiance, base fondamentale de toute relation business ». Deux ans et près de 240 participants plus tard, « Un Chef Belge à Tanger » sera à nouveau au Grand Hôtel Villa de France, en septembre, sous la houlette de Yesmina Hantout, fondatrice de Yes4 Connecting People.

 

La troisième édition de « Un Chef Belge à Tanger » aura lieu du 26 au 28 septembre 2018 : 3 jours riches de rencontres d’affaires et de découvertes. Entre dîner de gala et business meetings, ce moment privilégié a en effet pour but de renforcer les liens entre les industriels belges et les opérateurs économiques de la région de Tanger, devenue deuxième pôle économique du Maroc après des investissements colossaux (10 milliards de dollars en 10 ans).

Située à seulement 15 kilomètres de l’Europe, porte ouverte sur l’Afrique et sur un marché d’un milliard de consommateurs, Tanger présente aujourd’hui des atouts fiscaux et douaniers importants pour les investisseurs étrangers : une zone franche, un nouveau port, le transport de conteneurs Tanger Med, une industrie automobile en plein essor, un boom de la construction… et le français y est largement répandu, tout comme l’anglais et l’espagnol.

Gastronomie et entreprenariat

Réunis autour de la cuisine du chef belgo-marocain Laury Ziou (étoilé Michelin depuis 1992) et deson épouse Nadia ZIOUI (première Femme Sommelière de Belgique), les participants à « Un Chef Belge à Tanger » bénéficieront, cette année encore, d’un tissu économique multiculturel, curieux de gastronomie et demandeur de contacts business, dans des secteurs aussi variés que l’agroalimentaire, les énergies renouvelables, la construction ou la formation.

« La première mission économique belge à laquelle j’ai participé au Maroc m’a permis de comprendre l’intérêt de la gastronomie dans de tels rassemblements », souligne Yesmina Hantout. « C’est pourquoi j’ai créé à Tanger – ma terre familiale, un événement annuel principalement axé sur la gastronomie, avec le concours de nos meilleurs chefs wallons. L’année dernière, l’une des entreprises belges invitées a poursuivi son expérience au salon de la sous-traitance automobile, et a pu y développer son carnet de rendez-vous. » Ou comment la gastronomie belge peut booster les affaires des uns et des autres…

La Newsletter

Your opinion counts