Waw magazine

Waw magazine

Menu
© Glutton

Des Glutton à la conquête du monde

  • Business
  • / Innovation
Namur  / Andenne

Par Christian Sonon

Christian Lange aspirait à faire de la Formule 1, mais sa passion pour la mécanique a fait de lui un conducteur d’entreprise. Au lieu de bolides, ce sont des aspirateurs de rue qu’il construit dans ses ateliers à Andenne. Un succès mondial.


On peut le croiser devant la Tour de Londres, le Colisée à Rome, le Lac Léman en Suisse, mais également en Tunisie, en Guadeloupe ou à La Mecque. Le Glutton, cependant, n'est pas là pour admirer monuments et paysages. Les touristes, comme les consommateurs et les usagers en général, il les suit à la trace. Sa cible, ce sont les endroits sales, les sols jonchés de déchets. Mû par un moteur électrique de 48 volts/1500 watts, équipé d’un container standard de 240 litres, d’une buse d’aspiration éléphantesque mais ultralégère et très maniable, l’appareil se délecte en un temps record des papiers, cartons, sacs en plastique, mégots, déjections canines, canettes et autres bouteilles, pour ne citer que les déchets les plus courants rencontrés dans les rues, les parkings, les parcs ou sur les quais.

@Glutton

Preuve de son efficacité, on se l’arrache non seulement en Belgique – les 333 communes belges de plus de 10 000 habitants en ont fait l’acquisition, ainsi qu’une vingtaine d’hôpitaux et tous les aéroports –, mais également dans une soixantaine de pays dans le monde. « Notre dispositif propose en option une vaste panoplie d’accessoires », ajoute Christian Lange, le créateur des ‘Glutton Cleaning Machines’, « comme un pulvérisateur qui désinfecte les déjections, un extincteur automatique, un phare de travail, une alarme de recul, une pince manuelle pour saisir les objets coincés, une corbeille latérale pour les objets encombrants… En fait, notre produit ne fait pas qu’améliorer la propreté dans les rues. En renvoyant au placard balais et ramassettes, en remplaçant le balayeur ancestral par un ‘agent de propreté’ aux commandes d’un engin qui exige du savoir-faire, il a complètement revalorisé le métier et remotivé le travailleur ».

Une famille d’indépendants

Comment l’idée est-elle venue à Christian Lange, Chimacien d’origine, de se lancer dans la conception d’aspirateurs de déchets urbains ? « Dans notre famille, nous sommes tous des indépendants », répond l’intéressé. « Mon père était pionnier en matériel de jardin en Belgique. C’est ainsi que j’ai appris la mécanique dans ses ateliers. Mon rêve, cependant, était de devenir pilote de Formule 1. J’ai commencé par faire du karting, puis, après des études en marketing à Namur, j’ai roulé en Formule Ford. Mais l’envie de me lancer était là et j’ai créé, en 1988, ma propre société de vente de matériel motorisé de jardin. Peu de temps après, j’ai été amené à vendre un aspirateur de rue fabriqué en France. Celui-ci présentant pas mal de défauts et le fabriquant ne semblant pas s’en soucier, je me suis mis à réfléchir à un modèle plus performant. En 1995, j’ai présenté un premier prototype à moteur à essence. Le succès étant au rendez-vous, j’ai arrêté mon activité initiale et ouvert un département « recherche et développement » afin de mettre au point un aspirateur à déchets 100% électrique. Et les chiffres sont repartis à la hausse de plus belle. En 2016, nous avons vendu 750 aspirateurs à 15 000 € pièce en moyenne, ce qui représente un chiffre d’affaires de 11,25 millions. »

Entretemps, en 2007, l’entrepreneur s’est installé dans une nouvelle usine dans le zoning de Sclayn, à Andenne, où il travaille aujourd’hui avec une soixantaine de collaborateurs. Et les récompenses remportées par la Lange Christian S.A. envahissent chaque jour un peu plus les murs du hall d’accueil : « Grand Prix Afters 2009 » pour ses efforts en matière d’investissements, innovations, exportations et emplois, « Prix Wallonie à l’Exportation 2010 », pour ses exportations et sa contribution à l’image de marque de la Wallonie et de ses produits, « Trends Gazelles 2012 » dans la catégorie Petites entreprises…

@Glutton

Mille idées par an

« Notre passé est sympa, mais l’histoire ne fait que commencer », assure le patron. « Nos ingénieurs sont constamment à la recherche d’améliorations. Nous avons mille idées par an. Leur tâche est de développer celles qui semblent les meilleures. C’est ainsi que nous avons conçu un espace de rangement d’une capacité de 20 litres afin de permettre à l’agent de ranger ses effets personnels et ses aliments. Nous avons également muni nos aspirateurs d’un kit de désherbage qui enlève et aspire les mauvaises herbes entre les pavés. Et nous avons doté un nouveau modèle de deux compartiments permettant le tri des déchets. »

Véritable camion-balai

Cette année, l’entreprise va passer à la vitesse supérieure en proposant sur le marché le Zen, une balayeuse urbaine 100% électrique qui a été présentée fin novembre en première mondiale à Paris. Manœuvré par un opérateur confortablement assis à l’intérieur d’une cabine ergonomique chauffée et climatisée, le véhicule nettoie le sol à l’aide des deux balais rotatifs fixés à l’avant avant d’aspirer les déchets. « Ce modèle, d’une capacité de 850 litres, est le fruit de sept années d’études », explique Christian Lange, « sa production démarrera en 2018. Nous comptons beaucoup sur nos voisins. L’Allemagne et les Pays-Bas sont très réceptifs aux modèles électriques. La ville de La Haye, par exemple, vient récemment de nous acheter cinquante aspirateurs qui sont venus s’ajouter à la soixantaine déjà acquise. » Croissance oblige, la société, qui vise désormais une production de l’ordre de 1 000 appareils par an, est en train de faire construire une nouvelle usine dans le parc Mecalys à Petit-Waret (Andenne). Celle-ci comprendra un hall de production, un laboratoire « R&D », des bureaux et des locaux de réunion et de formation. « Le recrutement va s’intensifier, annonce le responsable. Notre ambition est de passer de 60 à 100 collaborateurs dans deux ou trois ans, et de doubler ce chiffre dans le même délai. »


Lange Christian S.A.
rue de l’Ile Dossai 9
B-5300 Sclayn (Andenne)
+32 85 31 04 30
www.glutton.com

La Newsletter

Your opinion counts