Waw magazine

Waw magazine

Menu
© ardennes-étape

Au bout du monde

  • Patrimoine
  • / Intérieurs
Luxembourg  / Houffalize

Par Christian Sonon

C’est le nom de la maison de vacances « wellness » de Marc et Nathalie Labranche, à Houffalize. Un magnifique bâtiment parfaitement intégré dans l’environnement du Parc naturel des Deux Ourthes.

Vous aimeriez passer vos vacances au bout du monde mais vous avez les voyages en horreur ? Pas de problème. Filez dans les Ardennes, prenez l’autoroute E25, quittez-la à Houffalize et faites une dizaine de kilomètres vers l’Ouest. Vous voilà à Engreux. C’est le nom de ce village d’une centaine d’habitants (on ne compte pas les nutons, trolls et farfadets qui peuplent l’auberge du Vieil Engreux !), situé « au bout du monde » parce que la route ne mène nulle part. Si vous cherchez à passer coûte que coûte, vous tomberez dans l’Ourthe, l’occidentale ou l’orientale selon votre dernier coup de volant ! En revanche, il est possible d’y loger très confortablement.

La maison de vacances de Marc et Nathalie Labranche est un centre « wellness » pouvant accueillir jusqu’à 22 personnes. Il est équipé d’une piscine intérieure, d’un sauna, d’un jacuzzi et de divers équipements récréatifs à l’attention des familles qui totalisent 70 % de sa clientèle. « Voici quelques années, nous avions aménagé quatre gîtes dans une maison du village, explique la propriétaire. Nous avons décidé de faire de même avec cette ancienne ferme dont il ne restait quasiment plus que les murs. Nous avons bien sûr dû revoir tous les volumes. Les travaux se sont étalés sur trois ans mais le jeu en valait la chandelle car nous aimons les contacts et nous voulions faire partager notre passion pour cette région. Celle-ci n’a certainement pas de meilleur ambassadeur que mon mari. C’est le fils de l’instituteur du village. Il est né ici et est indéracinable. »

Ouverte depuis 2010, cette maison du bout du monde est aussi le reflet du savoir-faire houffalois car c’est à un artisan de l’entité que l’on doit tout le travail du bois : parquets, escaliers, meubles… « Nous avons veillé à intégrer le bâtiment dans son environnement, c’est pourquoi vous ne verrez pas la moindre brique, explique Nathalie qui s’est, quant à elle, plus particulièrement attelée à la décoration. J’ai opté pour une couleur différente dans chacune des neuf chambres. Le rustique a été choisi pour celles qui ont conservé des pans de murs anciens, tandis que les autres sont résolument contemporaines. Pour les murs, j’ai flashé sur les oeuvres d’un artiste liégeois. »

Soucieux de mettre en avant les attraits de leur village, Marc et Nathalie se sont efforcés de disperser ci et là des éléments en forme de carte de visite. Ainsi, dans le petit salon, les photographies accrochées au mur sont d’originales invitations à découvrir les joies de la randonnée, du VTT, du kayak, de l’escalade, de la pêche à la mouche… Autant d’activités que propose le Parc naturel des Deux Ourthes dont les vacanciers peuvent admirer un bel échantillon depuis la large terrasse en bois qui fait office de toit à la piscine. « À certains endroits, on se croirait au Canada ! », assure la propriétaire en contemplant la vallée. ■ 

 

À voir, à faire

La balade du tour du lac

Si la route qui mène à Engreux s’arrête à la sortie du village, les promeneurs, eux, sont invités à poursuivre jusqu’au confluent des deux Ourthes où le centre Adeps propose de multiples activités dans et autour de l’eau. « Partant de là, vous pouvez faire une jolie balade à pied jusqu’au lac et au barrage de Nisramont », suggère Nathalie, qui signale que l’on peut aussi louer des VTT à Houffalize. « La région est le paradis des mountainbikes ! »

Autres curiosités et activités

Le Parc Houtopia à Houffalize (www.houtopia.be), la brasserie de la Chouffe à Achouffe, le Ravel entre Houffalize et Bastogne, la ville de Bastogne, ses musées et le mémorial du Mardasson, le château de La Roche-en- Ardenne… Et pour ceux qui viendront le premier week-end d’août, le Carnaval du Soleil à Houffalize.

 

Renseignements

www.ardennes-etape.com

À lire aussi

La Newsletter

Your opinion counts