Waw magazine

Waw magazine

Menu
© DOC Rockerill

Hauts lieux culturels carolos

  • Tendance
Hainaut  / Charleroi

Par Mélanie Noiret

À la surface de ses fameux terrils qui brûlent encore, Charleroi bruisse d’une vie culturelle intense, aussi bien diurne que nocturne.

Avec l’avant-gardisme et le participatif en figure de proue, voici un petit panorama – non exhaustif – des hauts lieux culturels de la cité carolo.

 

Le Rockerill

Installé au cœur des anciennes forges de la Providence, ce qui s’appelle officiellement The Rockerill Art Industry est une salle de concert alternative autant qu’un espace d’exposition. Depuis 2007, un collectif d’artistes travaille assidûment à la reconversion de ce vestige charismatique de l’ancienne activité sidérurgique de la région. Sous l’impulsion de l’équipe de l’ASBL Rockerill Production, de patrimoine abandonné, cette cathédrale de béton et d’acier érigée en 1832 est devenue un centre urbain dédié aux cultures populaires, sociales et alternatives. Le lieu accueille désormais environ 60 évènements par an et plus de 200 artistes nationaux et internationaux. La programmation musicale du Rockerill est importante et tourne essentiellement avec le rock et l’électro. Selon Jean-Christophe Gobbe, chargé de la coordination et de la programmation électro, « la musique est un vecteur de rassemblement. Et notre cheval de bataille, depuis le départ, est de donner une image positive de la ville, de faire en sorte que les habitants de Charleroi sortent de nouveau de chez eux, mais aussi d’attirer les gens de l’extérieur. Ce lieu est magique, très particulier. Le plus difficile, c’est d’attirer le public une première fois, mais dès que les gens voient la "cathédrale", ils sont heureux. Au niveau de la programmation, on est alternatif, oui, mais on essaye de ne pas être élitiste. Le Rockerill, c’est avant tout un projet de vie et il reste encore beaucoup de choses à faire. On évolue et on se développe chaque année. »

Le Rockerill compte quatre grands espaces polyvalents. Le hall d’entrée, surnommé la « cathédrale », et les Forges servent de salles d’exposition, tandis que l’espace dit « Rockerill » consiste en une salle de concert pour 250 personnes. La « Grande Salle » est, quant à elle, destinée aux évènements les plus importants. Outre de nombreux concerts et soirées organisés tout au long de l’année, l’association met en place tous les jeudis durant l’été et jusqu’en octobre les Apéros Industriels avec des concerts en bas et des DJ’s en haut (de 21h à 4h). Deux festivals servent aussi d’ancre au calendrier du Rockerill : le Rockerill Roots Festival (fin août) et l’Uzine Festival (début septembre).

Le Rockerill
Rue de la Providence, 136
B-6030 Marchienne-au-Pont

 

 

BPS22

« Bâtiment Provincial du Boulevard Solvay n°22 », tel est ce qui se dissimule sous l’acronyme BPS22. Celui qu’on appelle aussi Musée d’Art de la Province de Hainaut occupe en effet l’ancienne salle de gym et les anciens ateliers de l’Université du Travail de Charleroi, édifiés à l’occasion de l’Exposition internationale de Charleroi de 1911.

Avec ses 2500 m² d’exposition, il est l’un des plus grands musées d’art en Belgique francophone et, surtout, le dépositaire des 6000 œuvres de la collection de la Province de Hainaut qui couvre les XIX et XXes siècles et le début de notre XXIe siècle. De plus, le BPS22 a développé sa propre collection axée sur la création visuelle punk belge.

Depuis le début des années 2000, le BPS22 propose une programmation d’expositions temporaires (deux par an) centrées sur les formes d’art questionnant l’actualité et les phénomènes inhérents à notre époque. En accompagnement des accrochages, le lieu abrite régulièrement des évènements musicaux, des pièces de théâtre et des spectacles de danse.

Le BPS22 a connu une longue rénovation entre 2014 et 2015. Aujourd’hui, c’est un lieu hybride. La Grande Salle de 1000 m² a conservé son côté industriel pour accueillir les formes d’art contemporain expérimentales. La White Box (ou Salle Pierre Dupont) de 800 m² répond, quant à elle, aux normes muséologiques internationales afin de satisfaire à la présentation d’œuvres plus délicates.

Pour l’automne 2016, le BPS22 déploie deux expositions qui courront du 24 septembre 2016 au 22 janvier 2017. La première, « Panorama », consiste en une sélection d’œuvres contemporaines revisitant le genre du paysage à partir des collections de la Province de Hainaut. Autrement dit, une interrogation sur le rapport qu’entretient l’homme à la nature et à l’architecture. La seconde exposition, « Metamorphic Earth », immerge le spectateur dans les nouvelles théories sur l’évolution de la planète à travers des projections vidéo.

BPS22
Boulevard Solvay, 22
B-6000 Charleroi