Waw magazine

Waw magazine

Menu
© Province de Liège

Les Mines Apéritives

  • Dossier
Liège  / Blegny

Par Carole Depasse

Découvrir l’histoire d’un charbonnage et le travail des mineurs en parcourant les galeries à 60 mètres sous terre, ce n’est guère banal. Mais à Blegny, cette visite peut se compléter de découvertes gustatives.

 

 

La commune de Blegny est située au nord-est de Liège, prélude au Pays de Herve, dans la basse Meuse. Le charbonnage d’Argenteau-Trembleur est un des quatre sites miniers majeurs de Wallonie reconnu Patrimoine mondial de l’Unesco sous le nom de Blegny-Mine. Son directeur, Jacques Crul, dirige, avec dynamisme et enthousiasme, une équipe dévouée afin de mettre en valeur cette ultime concession houillère de la région et mener à bien, sous la férule de la Province de Liège, son originale reconversion en domaine touristique et lieu de mémoire. 

Le site étant le seul en Belgique dont les galeries souterraines sont encore accessibles aux visiteurs via un puits d'origine, ce monde mystérieux et fascinant peut être présenté dans toute son authenticité lors de visites guidées passionnantes. Du tourisme insolite ? Certes, mais là où cela devient vraiment original, c’est lorsque les plaisirs gustatifs se mêlent à la soif d’en savoir plus. Tous les premiers vendredis du mois (jusqu’octobre), Blegny-Mine propose en effet, sur réservation obligatoire, ses « Apéro-Mines ». 

Une descente en cage

Joignons-nous à un petit groupe pour vivre ensemble cette belle aventure. On nous projette un film retraçant l’histoire et la vie du lieu. Et puis vient le grand moment. Le petit Thomas (8 ans) serre un peu plus la main de sa maman. Valérie, du haut de ses presque 12 ans, va affronter cela avec sérieux mais aussi un peu d’appréhension. Un couple d’aînés se demande si genoux, hanches et chevilles vont bien tenir le coup. Mais déjà les conversations se calment. Il faut enfiler les vestes aux couleurs flashantes et ajuster les casques. Tout est prêt pour la descente dans une « cage de mine » vers les entrailles de la terre, à 30 mètres, puis à 60 mètres... Plus aucun bruit dans ces lieux de mémoire où l’on vous fait découvrir, avec compétence et un brin d’humour, des endroits inconnus : bouveaux, chassages, taille, et surtout le bruit des machines, le travail harassant des « houilleux ».

La bière des Houyeux et des Hèrtcheûses

C’est dans cet univers passionnant, mettant en valeur le rôle et les souffrances de la vie des hommes dans un milieu si peu hospitalier, que quelques produits locaux mettant en valeur le terroir vous sont proposés lors de deux haltes gourmandes. Comme deux grandes bouffées d’air… Au menu : les fromages de la Fromagerie du Vieux Moulin (voir encadré), les succulentes charcuteries artisanales de la ferme de la Waide à Blegny, le tout accompagné des bières des Houyeux et des Hèrtcheûses (mises en œuvre spécialement par la brasserie de l’Abbaye du Val-Dieu). 

Sitôt revenu au grand jour, notre groupe, à peine remis de ses « émotions », peut suivre attentivement le parcours du charbon avec le triage et le lavage. Toutes les étapes sont passées en revue. Etonnement et ravissement se succèdent dans ces bâtiments dans lesquels on a conservé l’authenticité et surtout l’esprit d’origine sans fards ni détours. Et les sourires d’éclairer les visages des « mineurs d’un jour »…    

Du vin vieilli dans la mine  

Depuis un an, un millier de bouteilles du Château du Coureau (appellation Graves en Bordelais) vieillissent dans les galeries souterraines de la mine et dans la partie immergée du Puits. Ce vin baptisé « Rouge de la Mine », qui a donc pris de l’âge dans des conditions particulières (à l’abri de la lumière, des bruits et des chocs thermiques, à température constante), est proposé à la dégustation et à la vente. Cette expérience unique, initiée par le viticulteur spécialiste Franck Labeyrie, permet d’avoir un vin aux caractéristiques uniques très apprécié des œnologues et fins connaisseurs : joli nez de fruits noirs, bouche pleine, ronde et moelleuse, belle longueur finale.

Un cube de bonheur

Le Pays de Herve s’étale en prairies, bocages entrelacés de ruisseaux. Les vaches paissent paisiblement. C’est là qu’est né, au 13e siècle, le Fromage de Herve, garantie d’authenticité et de qualité. Depuis 1996, la Commission Européenne a décerné au seul Fromage de Herve le label AOP (Appellation d’Origine Protégée). Il protège « la dénomination d’un produit dont la production, la transformation, l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée, avec un savoir-faire reconnu et constaté. »

Symbole du patrimoine du terroir, sa particularité inimitable est due au climat et à la nature des herbages : une saveur qui lui fait dévoiler ses arômes. Il a du nez, du caractère et de la personnalité; son goût si distinctif l’invite sur les meilleurs plateaux de fromages. 

Pour suivre la tradition, le Fromage de Herve se déguste sur une belle tranche de pain, tout simplement, avec du sirop de Liège. Le tout étant accompagné d’une bonne tasse de café (« ine clapante jate di neur cafè »), d’un vin blanc mi-doux ou d’une bière régionale. Il se garde bien hermétiquement emballé au frigo d’où il sera sorti une heure avant le repas pour plus de moelleux et de velouté onctueux. La Fromagerie du Vieux moulin est gérée par Madeleine Hanssen-Polinard, productrice et distributrice de Fromage de Herve au lait cru façonné comme jadis avec les techniques d’aujourd’hui.

 

 
Blegny-Mine
Rue Lambert Marlet 23 
B - 4670 Blegny 
+32 4 387 43 33
domaine@blegnymine.be


www.blegnymine.be

La Newsletter

Your opinion counts