Waw magazine

Waw magazine

Menu
© Jean-Pol Sedran

Dévorez le territoire !

  • Dossier

Par Carole Depasse

Fatigués de fréquenter le même restaurant  ? Vous préféreriez la cuisine de l’extrême plutôt que le saut à l’élastique ? Les tablées d’une centaine de personnes ne vous effraient pas ? Manger des produits frais et locaux est une de vos résolutions 2018 ? Dans ce cas, vous êtes le candidat idéal pour une des treize « Tables Secrètes 2018 ».

 

Celles-ci seront organisées cet été dans les provinces de Namur (6 tables) et du Luxembourg (7 tables) par les agences de développement local porteuses du projet.

Le principe est simple : à partir du site Web dédié, vous repérez la table à laquelle vous aimeriez participer. Cliquez et vous êtes immédiatement redirigé vers une billetterie en ligne (60 euros par personne, une boisson comprise). C’est fait, vous êtes inscrit. Vous connaissez la date, la commune, le nom du Chef et même le menu qui vous sera servi, mais vous ignorez le lieu exact. C’est le jeu, il ne vous sera dévoilé que la veille du rendez-vous par SMS (ou par un autre canal de communication si vous êtes allergique aux nouvelles technologies). 

Ce mystère pimente votre quotidien et la formule cartonne. Les inscriptions 2018 à peine lancées, les tables se remplissent à vue d’œil. Certainement la preuve d’un intérêt grandissant et irréversible pour une consommation de produits de qualité issus de circuits courts, cuisinés par des Chefs de la commune ou de communes voisines. Mais pas seulement ! D’autres paramètres, plus ou moins mesurables, expliquent le succès des « Tables Secrètes ». Il y a la rareté des places (environ 1.300 places pour 2.550 abonnés Facebook), la simplicité (apparente) de l’événement, l’amour du patrimoine et la musique qui adoucit les mœurs. À moins qu’il ne s’agisse d’autre chose ? À l’heure folle des réseaux sociaux et des échanges virtuels, les « Tables Secrètes » rapprochent les corps. Nostalgie sensuelle ? 

Hors les murs

Comment un Chef au manœuvre dans une table secrète définirait-il l’insolite ? « L’insolite, c’est se mettre en danger, sortir de sa zone de confort c’est-à-dire de sa cuisine. En revanche, ça vous ouvre l’esprit et les lieux mystérieux sont inspirants. Le challenge à relever pour un chef est de trouver les produits locaux nécessaires à la confection d’un repas pour cent personnes. Mais quand on cherche, on trouve. »

Pierre Balthazar, Chef de « The Restaurant » (Bruxelles) et Chef 2018 de la Table Secrète d’Anhée.

 

Agenda 2018 

Durbuy :  vendredi 29 juin à 19h

Ciney : samedi 7 juillet à 19h et dimanche 8 juillet à 12h

Bièvre et Vresse-sur-Semois : vendredi 13 juillet à 19h

Bertogne, Sainte-Ode et Tenneville : vendredi 3 août à 19h

Walcourt : vendredi 7 septembre à 19h

Bastogne : vendredi 14 ou samedi 15 septembre (à confirmer)

Neufchâteau : samedi 22 septembre à 19h

En 2017, l’une des « Tables Secrètes » avait pour cadre la fonderie des usines Moulins à Warnant (Anhée).

 
INFOS
+32(0)82 69 86 35
nicolas.debeurme@anhee.be
 
www.tables-secretes.be 

La Newsletter

Your opinion counts